De ses agiles ailes, la dinde survole l’Alsace. Armée de fourchettes pêle-mêle, elle décrit sans menace.
Restaurants à strasbourg et environs
Header image

Déjeuner un samedi dans ce restaurant du centre ville de Molsheim. A une terrasse en fond de cour nous avons préféré nous installer à l’intérieur.

Les amuse bouches arrivent, de simples et tristes olives..

Puis vinrent l’émincé de volaille pour ma part, et un suprême de poulet jaune au cidre pour mon collègue.

émincé de volaille

suprême de poulet jaune au cidre

Ensemble décevant, les sauces semblent toutes faites, les frites sont grasses et molles et la décoration des assiettes ne rattrape pas le tout, bien au contraire !

Le verre de cidre dans l’assiette du suprême de poulet ne sert à rien. Doit-on le boire, le verser sur le plat? De toutes manières il est imbibé de sauce…

Nous avons pris les deux plats les moins chers de la carte, les prix sinon s’envolent trop vite au vu de la qualité

émincé de volaille : 12,50 €
suprême de poulet jaune : 14 €
bière pression : 2,60 €

note: 5/10

18 rue de la Boucherie
67120 Molsheim


Agrandir le plan

Dîner un soir dans l’agréable jardin d’été de ce restaurant situé dans un écrin de verdure sur les berges de l’Ill.
Petite faim et donc plat unique, une cuisse de poulet noir et ses petits légumes avec des pommes de terres au four.

Cuisse de poulet noir et ses pommes de terres

Bon rapport qualité/prix le tout dans un cadre vraiment unique et à l’abri du bruit. Petit bémol concernant le service qui n’est pas vraiment professionnel. Le « sommelier » notamment qui ne semble pas s’y connaître du tout en vin…

Les portions sont un peu légères également.

En tous les cas, le menu du jour en semaine est très intéressant : 15,85 € entrée – plat ou plat- dessert.

cuisse de poulet à la carte : 15 €

note: 7/10

21 quai Mullenheim
67000 Strasbourg


Agrandir le plan

De passage à Offendorf, situé à une vingtaine de km au nord de Strasbourg et tout proche du Rhin, nous nous sommes arrêtés dans ce restaurant qui propose une jolie carte mixant spécialités alsaciennes et autres.
L’intérieur du restaurant, type winstub, est décoré avec goût. Possibilité de manger en terrasse également.
Je pris une salade de museau accompagnée de pommes de terre sautées et mon collègue une andouillette avec sauce moutarde accompagnée de frites et d’une petite salade.

salade de museau

pommes de terre sautées

andouillette

frites

petite salade

Coup de coeur de cette année 2012!
Très bonne cuisine du terroir et selon le Marché de saison. Le chef utilise beaucoup d’herbes aromatiques (livèche fraiche..) ce qui donne, notamment à la salade de museau, une grande fraicheur.

Endroit très agréable, personnel charmant. Après le repas, pour s’aérer, ne manquez pas à quelques km le port de plaisance où vous pourrez boire un petit café.

Nous y sommes retournés quelques semaines plus tard. Voici les photos des plats choisis : escargots, cuisses de grenouille, steak tartare, coupe de framboises fraîches.

Toujours aussi bon. Seul bémol, le steak tartare manquait un peu d’herbes aromatiques pourtant si bien choisies la première fois et les frites servies avec le steak étaient trop cuites.

escargots

steak tartare

cuisses de grenouilles

coupe de framboises fraîches, chantilly

plat à la carte de 10 à 20 €
note: 7,5/10

2, rue principale
67580 Offendorf

 

Agrandir le plan

Dîner dans ce restaurant chinois situé sur le quai des pêcheurs à Strasbourg. Nous y sommes allés assez confiant car pas mal de gens nous l’avait recommandé.
Nous avons pris le menu à 50€ pour deux personnes.
L’entrée se compose d’une assiette de beignets de crevettes, nems, raviolis frits etc.. le tout à partager.

beignets et raviolis frits

Pour suivre, deux plats à partager également, du canard sauté sur plaque chauffante et des crevettes sauce piquante avec un riz cantonnais.

Crevettes sauce piquante

canard sauté sur plaque chauffante

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas mangé des plats chinois aussi cauchemardesques.

Les beignets en entrée étaient suintants de gras et clairement décongelés, la petite salade de germes de soja au centre sortie tout droit d’une boîte. Les deux plats principaux étaient également catastrophiques, couverts de sauce chargée en glutamate, gras, insipide, canard sec… atroce.

Même le riz cantonnais était mauvais, gras et sans goût.

Le pompon fut la petite serviette humide servie en fin de repas, glacée et nauséabonde.

J’avoue ne pas trop comprendre les commentaires dithyrambiques concernant ce restaurant. Les prix sont de surcroît assez élevés.

A éviter absolument.

menu pour deux à 50 €
Crozes Hermitage domaine Guigal 2007 en 37,5cl : 16€

note: 2,5/10

8 Quai des Pêcheurs
67000 Strasbourg


Agrandir le plan