De ses agiles ailes, la dinde survole l’Alsace. Armée de fourchettes pêle-mêle, elle décrit sans menace.
Restaurants à strasbourg et environs
Header image

Revenue de deux semaines en Sicile, je ne peux m’empêcher d’ajouter un article sur les succulents plats que j’y ai dégusté.
Les Siciliens font honneur à leurs productions locales de très bonne qualité en cuisinant merveilleusement des aliments simples et savoureux.
De nombreuses fermes biologiques proposent le gîte et le couvert ce qui permet de goûter à leurs productions. Ils tiennent à la qualité et à l’authenticité de leurs produits tous cultivés en bio, tant les légumes et les fruits que la viande et la vigne.

Si vous avez la chance de faire un tour en Sicile installez-vous quelques jours dans un de ces agriturismi biologiques et dégustez ! Les repas y sont conviviaux et généreux tout en étant très abordables.
Le repas complet en Italie se compose de quatre plats: les antipasti, puis le premier plat, le second plat et le dessert.

Voici quelques photos d’un repas fleurant bon l’authenticité et le savoir-faire. Il fut pris dans une sublime ferme biologique du Nord de la Sicile dans le parc naturel des Madonies non loin de Cefalù et Palerme.
L’Antipasti: fritures de légumes du jardin, boulettes de risotto frites et fromages. Les feuilles de basilic côtoient des petits oignons, courgettes et aubergines dans une friture parfaitement digeste. Le tout fut accompagné d’une huile fruitée également confectionnée sur place et d’aubergines et poivrons marinés.

Antipasti de légumes du jardin et fromages

Vue d'ensemble de la table avec l'antispasti

Le primo piatto fut des pâtes à la primavera

pâtes à la primavera

puis le secondo piatto proposa des involtini (petites paupiettes de veau), et des croquettes de viandes/ saucisses accompagnées de courgettes siciliennes, de pommes de terres sautées et d’une salade verte.

Involtini et croquettes de viande

En dessert, vint pour couronner le tout une pâtisserie typiquement sicilienne, qui peut un peu dérouter visuellement, mais qui s’avère être très bonne, le cannolo. Un tube de fine pâte croustillante rempli d’une farce à base de ricotta de brebis ( beaucoup la remplacent par de la ricotta de vache)

cannolo

Le tout fut arrosé du vin rouge produit sur le domaine, puis d’une grappa !

La question que tout cela pose est pourquoi ne trouve-t-on-pas en Alsace (et notamment à Strasbourg) plus de restaurants qui proposeraient une carte avec des produits locaux et de saison à prix raisonnables? Des produits simples, de maraîchers et producteurs locaux, qui seraient cuisinés simplement mais intelligemment sans devoir y laisser la moitié de son porte-monnaie. L’Alsace est riche de petits producteurs qui produisent en biologique ou non. Pourquoi ne pas plus les mettre à l’honneur ? On les trouve au marché mais comment se fait-il que trop de magasins biologiques alsaciens conçoivent de proposer à leur clients une grande partie de leurs fruits et légumes provenant d’ailleurs et parfois de très loin. Pendant la saison des asperges alsaciennes, toutes venaient d’Allemagne. Sans compter les tomates et concombres espagnols ou les pommes d’Argentine! Il y a eu un petit changement de politique depuis les problèmes liés à la bactérie, mais faut-il attendre ce genre d’événements pour faire fonctionner le réseau local, ou tout au moins français? Drôle de vision du biologique me direz-vous non?

repas complet à la ferme: 25 €
note: 8,5/10

Au coeur de la vieille ville de Colmar, l’atelier du peintre est un restaurant très agréable, sobre et chic. La décoration y est moderne mais chaleureuse et le service est professionnel tout en étant décontracté.
Petite terrasse donnant dans la rue Schongauer. Le restaurant a reçu 1 étoile au Michelin 2011.
Menu déjeuner à 23 €, comprenant entrée, plat et dessert.
A notre arrivée, une petite mise en bouche: encornets marinés, sablés au parmesan et tapenade, et gaspacho au de lait de coco.

mises en bouche

Puis, en entrée, un gaspacho de petits pois et foie gras avec un oeuf poché et une émulsion amande

gaspacho de petits pois

puis en plat principal, un filet de canard rôti sur une étuvée de choux au lard accompagné d’un chutney d’abricots, avec un jus au vin de Xérès.

filet de canard rôti

En dessert, une panacotta vanille, cerises et pastèque au jus de framboise surmonté d’un sorbet jasmin.

Panacotta

Ma voisine de table prit l’autre dessert proposé au menu:
Le vacherin chocolat, glace nougatine et sauce café.

vacherin chocolat

Cuisine élégante, inventive, fine et harmonieuse, riche en arômes, produits frais et tout en légèreté.

Excellent rapport qualité-prix.

Pour le déjeuner, mieux vaut arriver autour de midi, car à 13h il y a beaucoup de monde, et le service est un peu lent.

Menu déjeuner à 18 € les deux plats ou 23 €  les 3 plats.

note: 8/10

1, rue Schongauer
68000 Colmar


Agrandir le plan

Déjeuner en terrasse au pied de l’église Saint-Maurice sur la nouvelle place Arnold fraîchement refaite non loin du jardin de l’Observatoire. Agréable restaurant libanais qui propose un très correct plat du jour à 9,50 €.
Ce jour là, galettes de boeuf avec une fraîche sauce citron et menthe. L’accompagnement fut de très bonnes pommes de terre sautées un peu aillées (plat proposé avec une salade également)
Bons produits, frais et savoureux. Personnel sympathique.

galettes de boeuf et pommes sautées

Nous avons déjà dîné à l’intérieur de bons mezzés frais et savoureux. Le vendredi soir, le restaurant propose une danseuse du ventre.

Service un petit peu lent.

plat du jour : 9,50 €
pression: 3 €

note: 6/10

6, place Arnold
67000 Strasbourg

Agrandir le plan

Un soir de juin, dîner au Pont des Vosges. Accueil chaleureux par la patronne qui ne le fut pas forcément sur la durée car le personnel en salle est un peu froid.
Cadre agréable, grandes tables et beaucoup d’espace.
Petite mise en bouche un peu fadasse, 4 petits toasts en pain de mie couverts de saumon accompagnés d’un kir et d’une pression.
Pour mon voisin de table, une entrecôte saignante sauce poivre vert accompagnée d’une purée de pomme de terres et des courgettes et tomates cuites au four

Entrecôte sauce poivre vert

Très bonne viande, purée beaucoup trop salée, bons légumes grillés au four bien relevés d’herbes provençales.

accompagnement courgettes et tomates au four

Pour ma part, un carré d’agneau et ses gousses d’ail. Très bonne viande également, cuisson parfaite, rosée, avec le même accompagnement que mon voisin, purée et tomates/courgettes au four.

carré d'agneau

purée de pommes de terre

Petit bordeaux en 50cl.

Bons produits, frais, de qualité mais le tout manque un peu d’énergie. Cuisine et présentation des mets un peu vieillotte, un peu terne. On ressort du restaurant en se disant que le repas fut bon, mais sans trop d’entrain…

Au vu des prix à la carte, on aimerait une cuisine un peu plus investie, une petite touche différente qui donnerait à cette bonne cuisine de brasserie quelque chose de moins convenu et de plus convivial.

carré d’agneau: 23,30 €
Entrecôte sauce poivre: 24 €
bordeaux 50cl: 19 €
Pression 33cl: 4 €
Kir: 6 €

note: 6,5/10

15, quai Koch
67000 Strasbourg


Agrandir le plan