De ses agiles ailes, la dinde survole l’Alsace. Armée de fourchettes pêle-mêle, elle décrit sans menace.
Restaurants à strasbourg et environs
Header image

Les délices de Sicile

Posted by dindee in Autour du Monde
Partagez cet article

Revenue de deux semaines en Sicile, je ne peux m’empêcher d’ajouter un article sur les succulents plats que j’y ai dégusté.
Les Siciliens font honneur à leurs productions locales de très bonne qualité en cuisinant merveilleusement des aliments simples et savoureux.
De nombreuses fermes biologiques proposent le gîte et le couvert ce qui permet de goûter à leurs productions. Ils tiennent à la qualité et à l’authenticité de leurs produits tous cultivés en bio, tant les légumes et les fruits que la viande et la vigne.

Si vous avez la chance de faire un tour en Sicile installez-vous quelques jours dans un de ces agriturismi biologiques et dégustez ! Les repas y sont conviviaux et généreux tout en étant très abordables.
Le repas complet en Italie se compose de quatre plats: les antipasti, puis le premier plat, le second plat et le dessert.

Voici quelques photos d’un repas fleurant bon l’authenticité et le savoir-faire. Il fut pris dans une sublime ferme biologique du Nord de la Sicile dans le parc naturel des Madonies non loin de Cefalù et Palerme.
L’Antipasti: fritures de légumes du jardin, boulettes de risotto frites et fromages. Les feuilles de basilic côtoient des petits oignons, courgettes et aubergines dans une friture parfaitement digeste. Le tout fut accompagné d’une huile fruitée également confectionnée sur place et d’aubergines et poivrons marinés.

Antipasti de légumes du jardin et fromages

Vue d'ensemble de la table avec l'antispasti

Le primo piatto fut des pâtes à la primavera

pâtes à la primavera

puis le secondo piatto proposa des involtini (petites paupiettes de veau), et des croquettes de viandes/ saucisses accompagnées de courgettes siciliennes, de pommes de terres sautées et d’une salade verte.

Involtini et croquettes de viande

En dessert, vint pour couronner le tout une pâtisserie typiquement sicilienne, qui peut un peu dérouter visuellement, mais qui s’avère être très bonne, le cannolo. Un tube de fine pâte croustillante rempli d’une farce à base de ricotta de brebis ( beaucoup la remplacent par de la ricotta de vache)

cannolo

Le tout fut arrosé du vin rouge produit sur le domaine, puis d’une grappa !

La question que tout cela pose est pourquoi ne trouve-t-on-pas en Alsace (et notamment à Strasbourg) plus de restaurants qui proposeraient une carte avec des produits locaux et de saison à prix raisonnables? Des produits simples, de maraîchers et producteurs locaux, qui seraient cuisinés simplement mais intelligemment sans devoir y laisser la moitié de son porte-monnaie. L’Alsace est riche de petits producteurs qui produisent en biologique ou non. Pourquoi ne pas plus les mettre à l’honneur ? On les trouve au marché mais comment se fait-il que trop de magasins biologiques alsaciens conçoivent de proposer à leur clients une grande partie de leurs fruits et légumes provenant d’ailleurs et parfois de très loin. Pendant la saison des asperges alsaciennes, toutes venaient d’Allemagne. Sans compter les tomates et concombres espagnols ou les pommes d’Argentine! Il y a eu un petit changement de politique depuis les problèmes liés à la bactérie, mais faut-il attendre ce genre d’événements pour faire fonctionner le réseau local, ou tout au moins français? Drôle de vision du biologique me direz-vous non?

repas complet à la ferme: 25 €
note: 8,5/10

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 You can leave a response, or trackback.

Leave a Reply