De ses agiles ailes, la dinde survole l’Alsace. Armée de fourchettes pêle-mêle, elle décrit sans menace.
Restaurants à strasbourg et environs
Header image

Déjeuner dans ce restaurant biologique que je voulais essayer depuis longtemps. Intérieur agréable tout de bois vêtu.
Deux menus du jour sont proposés à 10,90 € et des plats à la carte.
Je pris le menu avec les spaghetti à la sauge et en entrée un potage

Potage

Concernant le plat principal, il s’agit d’une assiette avec plusieurs petites préparations: salade, carottes, flageolets, blé.

spaghetti à la sauge

En dessert, je pris, hors-menu, le crumble pomme/coing

Crumble pomme/coing

Ensemble pas mauvais mais j’ai trouvé que le tout manquait un peu de saveur. Une grande partie des préparations du plat principal était assaisonnée de la même crème soja cuisine.

On tombe un peu dans l’écueil de la cuisine bio lessivée qui pense que manger des choses saines suffisent au palais. Quelques épices seraient les bienvenues!

Tout çà manque un peu d’énergie. Le plat principal est arrivé presque froid et le crumble que je voulais chaud était vaguement tiède dans le bas.
Par ailleurs, j’ai été étonnée aussi du fait qu’il n’y ait pas de « vrai » café, mais un café aux céréales. Il y a pourtant de très bons cafés en bio non?

Il faut cependant noter que les plats à la carte avaient vraiment l’air très bien et évoquent a priori moins la vieille école du restaurant bio. Ce jour là par exemple, des assiettes de moules accompagnées de beignets. Les prix à la carte sont entre 14 et 18 €. Je reviendrai pour en goûter un de ces jours.
Quoiqu’il en soit, il faut tout de même souligner que le rapport qualité-prix des menus est bien. Pour se détoxifier d’une winstub de la veille, c’est parfait!

Le service en salle n’est pas très souriant.

Petit plus, en été, il y a une terrasse dans la cour intérieure.

menu: 10,90 €

crumble: 6,90 €

note: 6/10

4, rue Charpentiers

67000 Strasbourg


Agrandir le plan

Dîner à la Vieille Tour dans le quartier de la Petite France.
A la carte ce jour là, du pot-au-feu.
Rien à redire, viande parfaite, belle présentation aux notes provençales avec poivrons confits, câpres, oeufs durs et un petit pot de mayonnaise surmontée d’une boule de raifort.

pot-au-feu

Emmanuel Lercher, le patron est très sympathique, le cadre est agréable, calme, avec de grandes tables pour 5 personnes. Nous avons vu passer de magnifiques coquilles St-Jacques, les premières de la saison, mais également une sublime glace turbinée minute et son chocolat chaud!

Grande qualité de ces produits du marché finement choisis, et à relever, les poissons sont reçus directement de Bretagne.

note: 8/10

pot-au-feu: 15 €

vin du mois: domaine Bellavista, Côtes du Roussillon 2010: 29 €

Menu à 39 €, entrée, plat, dessert, hors boisson

1, rue Adolphe Seyboth
67000 Strasbourg

Agrandir le plan

Dîner dans un restaurant coréen que j’avais repéré en passant en vélo à côté de l’église Saint-Guillaume, non loin des Arts Déco.
L’endroit ne paye pas de mine et m’évoque les boui-boui asiatiques de Belleville.
Sur la carte, plusieurs propositions de menus tout à fait abordables. Nous avons pris celui à 16 € qui propose entrée+plat+dessert
En entrée, un modeum chon, une crêpe coréenne qui est un mélange de légumes dans une pâte à crêpe accompagnée d’une petite sauce à base de soja.

crêpe coréenne

L’autre entrée propose quatre raviolis sautés.

raviolis sautés

Le plat principal pour ma part fut un dolsot bibimbap. C’est un plat typique coréen qui mélange du riz, un oeuf, des légumes sautés et des lamelles de boeuf dans un gros pot en pierre qui reste très chaud et qui permet au riz de devenir croquant dans le bas du récipient!

Bibimbap

Pour mon voisin de table un bulgogi qui est un plat de boeuf mariné puis grillé avec un bol de riz.

Bulgogi au boeuf

Les deux plats sont accompagnés d’une soupe miso et d’un assortiment de Kimchi au chou fermenté pimenté, de tofu, et de germes de soja.

soupe miso et kimchi

Les deux desserts furent un yakgua, petit gâteau coréen à la farine et une boule de glace chocolat

petite gâteau coréen à la farine

et un hotteok, une galette de pâte de riz au sucre roux

galette de pâte de riz au sucre roux

Bonne cuisine, produits frais et très bien préparés, très digestes. Je vous conseille fortement de prendre en dessert la galette de pâte de riz qui est excellente. Le gâteau coréen est un peu faiblichon, ce serait le seul bémol de nos deux repas.
Le restaurant gagnerait également à être un peu plus soigné, car la cuisine qu’il propose ne colle pas trop au laisser aller du lieu, contrairement aux tables qui elles collent un peu…

Le restaurant propose un menu à 13 € également, et à midi à 10 et 12 €. Très bon rapport qualité-prix !

menu entrée, plat et dessert: 16 €

bière coréenne Lite: 3 €

note: 7/10

12, rue Ernest Munch
67000 Strasbourg

Agrandir le plan