De ses agiles ailes, la dinde survole l’Alsace. Armée de fourchettes pêle-mêle, elle décrit sans menace.
Restaurants à strasbourg et environs
Header image

Déjeuner dans ce restaurant biologique que je voulais essayer depuis longtemps. Intérieur agréable tout de bois vêtu.
Deux menus du jour sont proposés à 10,90 € et des plats à la carte.
Je pris le menu avec les spaghetti à la sauge et en entrée un potage

Potage

Concernant le plat principal, il s’agit d’une assiette avec plusieurs petites préparations: salade, carottes, flageolets, blé.

spaghetti à la sauge

En dessert, je pris, hors-menu, le crumble pomme/coing

Crumble pomme/coing

Ensemble pas mauvais mais j’ai trouvé que le tout manquait un peu de saveur. Une grande partie des préparations du plat principal était assaisonnée de la même crème soja cuisine.

On tombe un peu dans l’écueil de la cuisine bio lessivée qui pense que manger des choses saines suffisent au palais. Quelques épices seraient les bienvenues!

Tout çà manque un peu d’énergie. Le plat principal est arrivé presque froid et le crumble que je voulais chaud était vaguement tiède dans le bas.
Par ailleurs, j’ai été étonnée aussi du fait qu’il n’y ait pas de « vrai » café, mais un café aux céréales. Il y a pourtant de très bons cafés en bio non?

Il faut cependant noter que les plats à la carte avaient vraiment l’air très bien et évoquent a priori moins la vieille école du restaurant bio. Ce jour là par exemple, des assiettes de moules accompagnées de beignets. Les prix à la carte sont entre 14 et 18 €. Je reviendrai pour en goûter un de ces jours.
Quoiqu’il en soit, il faut tout de même souligner que le rapport qualité-prix des menus est bien. Pour se détoxifier d’une winstub de la veille, c’est parfait!

Le service en salle n’est pas très souriant.

Petit plus, en été, il y a une terrasse dans la cour intérieure.

menu: 10,90 €

crumble: 6,90 €

note: 6/10

4, rue Charpentiers

67000 Strasbourg


Agrandir le plan

Revenue de deux semaines en Sicile, je ne peux m’empêcher d’ajouter un article sur les succulents plats que j’y ai dégusté.
Les Siciliens font honneur à leurs productions locales de très bonne qualité en cuisinant merveilleusement des aliments simples et savoureux.
De nombreuses fermes biologiques proposent le gîte et le couvert ce qui permet de goûter à leurs productions. Ils tiennent à la qualité et à l’authenticité de leurs produits tous cultivés en bio, tant les légumes et les fruits que la viande et la vigne.

Si vous avez la chance de faire un tour en Sicile installez-vous quelques jours dans un de ces agriturismi biologiques et dégustez ! Les repas y sont conviviaux et généreux tout en étant très abordables.
Le repas complet en Italie se compose de quatre plats: les antipasti, puis le premier plat, le second plat et le dessert.

Voici quelques photos d’un repas fleurant bon l’authenticité et le savoir-faire. Il fut pris dans une sublime ferme biologique du Nord de la Sicile dans le parc naturel des Madonies non loin de Cefalù et Palerme.
L’Antipasti: fritures de légumes du jardin, boulettes de risotto frites et fromages. Les feuilles de basilic côtoient des petits oignons, courgettes et aubergines dans une friture parfaitement digeste. Le tout fut accompagné d’une huile fruitée également confectionnée sur place et d’aubergines et poivrons marinés.

Antipasti de légumes du jardin et fromages

Vue d'ensemble de la table avec l'antispasti

Le primo piatto fut des pâtes à la primavera

pâtes à la primavera

puis le secondo piatto proposa des involtini (petites paupiettes de veau), et des croquettes de viandes/ saucisses accompagnées de courgettes siciliennes, de pommes de terres sautées et d’une salade verte.

Involtini et croquettes de viande

En dessert, vint pour couronner le tout une pâtisserie typiquement sicilienne, qui peut un peu dérouter visuellement, mais qui s’avère être très bonne, le cannolo. Un tube de fine pâte croustillante rempli d’une farce à base de ricotta de brebis ( beaucoup la remplacent par de la ricotta de vache)

cannolo

Le tout fut arrosé du vin rouge produit sur le domaine, puis d’une grappa !

La question que tout cela pose est pourquoi ne trouve-t-on-pas en Alsace (et notamment à Strasbourg) plus de restaurants qui proposeraient une carte avec des produits locaux et de saison à prix raisonnables? Des produits simples, de maraîchers et producteurs locaux, qui seraient cuisinés simplement mais intelligemment sans devoir y laisser la moitié de son porte-monnaie. L’Alsace est riche de petits producteurs qui produisent en biologique ou non. Pourquoi ne pas plus les mettre à l’honneur ? On les trouve au marché mais comment se fait-il que trop de magasins biologiques alsaciens conçoivent de proposer à leur clients une grande partie de leurs fruits et légumes provenant d’ailleurs et parfois de très loin. Pendant la saison des asperges alsaciennes, toutes venaient d’Allemagne. Sans compter les tomates et concombres espagnols ou les pommes d’Argentine! Il y a eu un petit changement de politique depuis les problèmes liés à la bactérie, mais faut-il attendre ce genre d’événements pour faire fonctionner le réseau local, ou tout au moins français? Drôle de vision du biologique me direz-vous non?

repas complet à la ferme: 25 €
note: 8,5/10

(voir le dernier article en date à propos de ce restaurant)
Nous nous sommes rendus plusieurs fois à l’Artichaut ces derniers mois. Tant pour y manger, notamment le dimanche midi, que pour y écouter un concert en semaine.
Endroit très agréable, détendu (quand la musique n’est pas trop forte), canapés, billard au fond et grande ardoise au mur pour les plus petits qui peuvent y dessiner.
Beaucoup de familles le dimanche, très convivial. Un mix très réussi entre un café/resto bobo parisien et son équivalent berlinois détendu.
Concernant la restauration, la carte est bio. Très bonnes planches de charcuteries ou mixtes. Très bonnes quiches accompagnées d’énormes salades bien assaisonnées. Choix d’assiettes végétariennes, méditerranéennes …toutes très réussies. Gros bols de soupes en hiver ou de chocolat chaud! Le tout a des prix vraiment raisonnables.

tarte salée courgette chèvre frais

tourte vigneronne

salade "avoine"

Bon choix de bières bio à la pression, dont l’étonnante et rafraichissante Juliette, bière à la rose et au gingembre de la brasserie Uberach, producteur alsacien de bières artisanales situé dans le Val de Moder.
Pour la petite histoire, cette bière est brassée chaque année à l’occasion de la Saint-Valentin.

étiquette de la bière Juliette, brasserie Uberach

De la même brasserie, bière blanche et ambrée à la pression, très bonnes également.

les trois pressions de la brasserie Uberach

Pour ceux qui ne boivent pas d’alcool, très bon choix de thés bio, roïboos et autres.

Petit bémol cependant concernant les desserts.
Nous avons essayé plusieurs tartes différentes. La pâte n’est pas loin du fond de tarte acheté en gros, et leurs garnitures sont très sucrées, insipides. Dommage!

tarte poire chocolat

A noter: terrasse en été

note: 6,5/10

tarte salée + salade = 5,50 € + 2,50 €

tourte vigneronne: 9,80 €

salade avoine : 9,80 €

bière pression: 2,80 €

56, Grand’Rue
67000 Strasbourg


Agrandir le plan