De ses agiles ailes, la dinde survole l’Alsace. Armée de fourchettes pêle-mêle, elle décrit sans menace.
Restaurants à strasbourg et environs
Header image

Retour dans la tanière du renard, un soir de semaine.

Intérieur

Pour le moment à Strasbourg je n’ai eu envie de retourner que dans trois winstub: celle-ci pour son rapport qualité-prix et son personnel sympathique, le Pont du Corbeau et le coin des Pucelles, pour la qualité de leurs cuisines.

Nous nous sommes installés à l’intérieur, car la grande terrasse était complète. Pensez à réserver si vous voulez vous installer dehors.

Des Laewerknepfle pour moi à savoir quatre petites quenelles de foie très réussies, pas trop salées (Dieu merci), et accompagnées d’une fraîche petite salade verte et de pommes de terre sautées

Laewerknepfle

Mon voisin de table choisit un onglet à l’échalote avec des frites et toute une ribambelle de bons petits plats: purée, ratatouille etc. Bonne viande, les frites peinent un peu.

Onglet à l'échalote

pommes de terre sautées et légumes

Le tout fut arrosé d’un 1/2 rouge du Languedoc, un château l’Hospitalet.

En dessert, un café alsacien au marc de Gewurtztraminer.

Café alsacien

Ensemble très agréable, atmosphère détendue, cadre et personnel vraiment sympathique. On s’y sent très bien dans ce refuge, et à mon goût beaucoup mieux que dans des winstub blindées comme au Clou.

Onglet à l’échalote: 14,80 €

Quenelles de foie: 12,70 €

1/2 rouge: 12,50 €

Café alsacien: 7,50 €

note: 6,5/10

34, rue de Zurich
67000 Strasbourg


Agrandir le plan

Nous avons retenté la Hache un soir en semaine. Je pris des fleischschnaka et mon voisin de table une entrecôte maître d’hôtel.
Ensemble beaucoup plus réjouissant en couleurs que lors de notre premier passage. Cette fois-ci, il y eut de la verdure, et même du légume al dente!
Mes fleischschnaka n’étaient pas mal du tout, peut-être un peu sèches, mais l’ensemble fut agréable, accompagné d’une petite salade verte, de melon et de pastèques. L’arrivée de la courgette et du chou-fleur croquants dans mon assiette était un peu en décalage avec l’idée de ces « escargots de viandes » cuits dans le bouillon du pot-au-feu, mais pourquoi pas.

Fleischschnaka

Petite salade

Il faut relever que ce plat est rarement à la carte dans les restaurants proposant des spécialités alsaciennes et c’est bien dommage. Les dernières en date furent celles de l’auberge du Schupferen près de Stosswihr il y a bien cinq ans, un régal.

L’entrecôte maître d’hôtel, bonne, mais la viande un peu filandreuse, pas de la meilleure qualité. Bonnes frites mais un peu trop salées.

Entrecôte maitre d'hôtel

Et pour finir, un café alsacien, qui suite à la remarque concernant la viande fut servi plus que généreusement. Non, ce n’est pas de l’eau sous le café…

café alsacien

Dans ce restaurant, vous trouverez donc une cuisine généreuse, agréable, même si pas des plus raffinée, un personnel très professionnel et sympathique.

Entrecôte  maître d’hôtel: 18,50 €
Fleischschnaka: 13,50 €
1/2 Cabernet rouge: 13 €

note: 6,5/10

11, rue de la Douane

67000 Strasbourg


Agrandir le plan

Je ne vous avais pas encore parlé de la winstub Le Clou sise dans le quartier de la Cathédrale. Il y a une quinzaine d’années, elle fut une des authentiques tables de la cuisine alsacienne. J’y suis allée il y a quelques mois et y suis retournée dernièrement un samedi soir entre amis.
Bel endroit, chaleureux, nappes Beauvillé, assiettes aux décors d’Henri Loux, gravures de Hansi et marqueteries de Spindler aux murs. Personnel efficace mais peu souriant. Pour commencer, un presskopf:

Presskopf

Puis, trois plats différents. Un jambonneau et pommes sautées

jambonneau

une saucisse paysanne (ou Brotwurtz) accompagnée de choucroute

Saucisse ou Brotwurst

et une choucroute garnie.

Choucroute garnie

Le choux était limite catastrophique, trop cuit, réchauffé mille fois, en bouillie, trop acide, trop salé. Vraiment dommage car le reste était bon et en particulier la cochonaille de nos trois plats qui fut de bonne qualité, notamment le jambonneau très tendre. Ce restaurant est très fréquenté par les touristes, quelle fausse idée doivent-il se faire de ce plat traditionnel! J’ose espérer que ce fut un accident…surtout que cette winstub est loin d’avoir la carte la plus compétitive niveau prix.
Pour finir, une très bonne glace au pain d’épices et un excellent café alsacien (version alsacienne de l’Irish coffee avec du Marc de Gewurtztraminer)

Presskopf: 10,30 €
Jambonneau: 15,50 €
Saucisse et sa choucroute: 13,10 €
Choucroute garnie: 16,70 €
Café alsacien: 8 €
un verre de Muscat René Muré: 4,40 €
un kir: 4,15 €

note: 6,5/10

3, rue Chaudron
67000 Strasbourg


Agrandir le plan