De ses agiles ailes, la dinde survole l’Alsace. Armée de fourchettes pêle-mêle, elle décrit sans menace.
Restaurants à strasbourg et environs
Header image

Dîner allée de la Roberstau dans le  beau cadre du Gourmet de l’Orangerie. Hauts plafonds, beaucoup de place entre les tables, belle déco…

Pour moi, une terrine de lapin pour commencer et pour mon compagnon de table, des rillettes de truite.

terrine de lapin

rillettes de truite

Pour suivre, deux steaks tartare aller-retour accompagnés de frites.

steak tartare aller-retour

frites

Pour finir des profiteroles.

profiteroles

Steak tartare très bien préparé, terrine de lapin bonne, choux maison des profiteroles un peu ramollo par contre. On peut prendre des demi- entrées.

Dans le quartier de l’Orangerie, adresse a conseiller pour un dîner dans une atmosphère reposante. Service très agréable et bonne cuisine pas trop chère.

demi-terrine de lapin: 5,60 €
demi-rillettes de truite: 7,50 €
Steak tartare aller-retour: 17,90 €
profiteroles: 7,80 €

note: 7/10

 

Agrandir le plan

Dîner à la Vieille Tour dans le quartier de la Petite France.
A la carte ce jour là, du pot-au-feu.
Rien à redire, viande parfaite, belle présentation aux notes provençales avec poivrons confits, câpres, oeufs durs et un petit pot de mayonnaise surmontée d’une boule de raifort.

pot-au-feu

Emmanuel Lercher, le patron est très sympathique, le cadre est agréable, calme, avec de grandes tables pour 5 personnes. Nous avons vu passer de magnifiques coquilles St-Jacques, les premières de la saison, mais également une sublime glace turbinée minute et son chocolat chaud!

Grande qualité de ces produits du marché finement choisis, et à relever, les poissons sont reçus directement de Bretagne.

note: 8/10

pot-au-feu: 15 €

vin du mois: domaine Bellavista, Côtes du Roussillon 2010: 29 €

Menu à 39 €, entrée, plat, dessert, hors boisson

1, rue Adolphe Seyboth
67000 Strasbourg

Agrandir le plan