De ses agiles ailes, la dinde survole l’Alsace. Armée de fourchettes pêle-mêle, elle décrit sans menace.
Restaurants à strasbourg et environs
Header image

Dîner à la Vieille Tour dans le quartier de la Petite France.
A la carte ce jour là, du pot-au-feu.
Rien à redire, viande parfaite, belle présentation aux notes provençales avec poivrons confits, câpres, oeufs durs et un petit pot de mayonnaise surmontée d’une boule de raifort.

pot-au-feu

Emmanuel Lercher, le patron est très sympathique, le cadre est agréable, calme, avec de grandes tables pour 5 personnes. Nous avons vu passer de magnifiques coquilles St-Jacques, les premières de la saison, mais également une sublime glace turbinée minute et son chocolat chaud!

Grande qualité de ces produits du marché finement choisis, et à relever, les poissons sont reçus directement de Bretagne.

note: 8/10

pot-au-feu: 15 €

vin du mois: domaine Bellavista, Côtes du Roussillon 2010: 29 €

Menu à 39 €, entrée, plat, dessert, hors boisson

1, rue Adolphe Seyboth
67000 Strasbourg

Agrandir le plan

Endroit particulièrement charmant à moins d’une heure de Strasbourg.

Située au pied du massif du Schneeberg, cette région est appelée la Suisse d’Alsace.

Après une ballade au très romantique château, on y a trouvé une cuisine simple, traditionelle et familiale de très bonne qualité. Personnel sympathique et clientèle locale.

En entrée : un consommé et ses quenelles digne de ma grand-mère ! Toute mon enfance m’est revenue dans le goût de ces merveilleuses quenelles tendres.

consommé et ses quenelles

En plat principal : un pot au feu excellent, couronné d’une ribambelle de petites salades ( betteraves, carottes, concombres, céleri…)

os à moelle généreux.

pot-au-feu

En dessert, 2 boules de glaces, assez moyennes.

Menus de 10 € à 31 € en semaine.

Ce jour là, un dimanche, menu avec entrée, plat, dessert à 27 €

note: 7/10

35 rue du Gal de Gaulle

67710 Wangenbourg-Engenthal


Agrandir le plan